Les débuts 

La création de notre atelier s’est imposée comme suite logique. Au commencement de notre boutique nous n’avions pas d’atelier. Leonel possédait des outils de travail du cuir qu’il utilisait durant ses loisirs lorsqu’il travaillait dans la finance. C’est avec cet outillage d’amateur que les premières ceintures ont été fabriquées.

Très vite, la nécessite d’acquérir de l’outillage professionnel est venue. Au fur et à mesure des mois et au grand désespoir d’Olga, des nouvelles machines apparaissaient dans chaque pièce de la maison. Chaque recoin du domicile avait été converti en espace de stockage des matières premières. Ce
grand bazar plus ou moins organisé aura duré plusieurs années et n’était pas du tout du goût d’Olga qui trouvait souvent le matin sa table de salle à manger convertie en plan de travail ; les tâches de teinture et les chutes de cuir en prime.



Ce fut une belle époque avec beaucoup de souvenir et de nuits passées à  fabriquer des produits pour nos clients. La maison devant trop petite, l’apothéose arriva lorsqu’un jour en fin d’après midi, Leonel a eu la bonne idée d’installer dans le garage une presse hydraulique de 1200 kg. Là s'en était trop pour Olga.

 

Ajourd'hui

Pour développer notre production et pour la paix du ménage, nous avons estimé qu’il était largement temps de nous doter d’un vrai atelier.



Notre atelier est situé dans l’agglomération Nancéienne à quelques kilomètres de notre boutique. Il est équipé de tout l’outillage et machines indispensables pour le travail de maroquinerie.

Grâce à lui, nous pouvons faire toutes les étapes de fabrication de nos articles. Dans ce lieu, nous pouvons prototyper et
produire.

Ainsi, nous suivons notre logique d’indépendance ; nous maîtrisons toute la chaîne de production. Et cela nous permet également d’être certain de la qualité de nos produits.